juillet 13, 2024

FREEMEDIA

La Femme au cœur de l'actualité

Bukavu : « soyez des bons adversaires et pas des ennemis politiques, » Maroy aux candidats députés

Spread the love

Soyez des bons adversaires et pas des ennemis politiques, c’est le gros du message de l’archevêque de Bukavu, Monsieur François-Xavier Maroy au cours d’une messe dite à l’intention des candidats aux prochaines élections de décembre 2023 et à la campagne électorale ce vendredi 17 novembre 2023 en la cathédrale notre dame de la Paix de Bukavu.

Accompagné d’une trentaine de prêtres,  l’archevêque de Bukavu dans sa prédication, a exhorté aux candidats politiciens, présents à cette célébration eucharistique à faire une campagne respectueuse et apaisée, car ils sont chrétiens et enfants d’un seul Père.

« Vous devez mettre en avant les intérêts de la population et apporter un changement positif dans la province et en République démocratique du Congo en général. Je vais prier pour vous que le seigneur puisse éclairer vos consciences et qu’il mette au cœur vos ambitions politiques, de sauvegarder la patrie et la cohésion sociale, » prêche-t-il.

Plusieurs candidats politiciens ont pris part à cette célébration eucharistique, parmi eux, Madame Grâce Ngabo  candidate à la députation nationale et qui s’est confiée à notre micro, selon elle,  c’est déjà bon d’avoir réuni tous les candidats dans une célébration eucharistique, signe qui montre qu’ils sont frères et sœurs en Christ.

« Je demande à mes confrères et consœurs candidats d’être rationnels, et de mettre de côté tout ce qui est comme messages de haine, tribaux et chercher des messages appropriés pour que la population soit soudée et non être divisée. Le respect mutuel serait idéal entre nous pendant cette campagne, car nous ne sommes pas des ennemis plutôt des adversaires politiques, comme a dit aussi monseigneur François-Xavier Maroy archevêque de Bukavu, » dit-elle.

Il sied de noter que cette célébration eucharistique a réuni tous les cadres politiques et candidats, de tous les partis politiques sans aucune discrimination, ni de foi ni du parti politique.

 Cosna Muhigwa

You cannot copy content of this page