juillet 13, 2024

FREEMEDIA

La Femme au cœur de l'actualité

Bukavu :  pourquoi les journalistes doivent communiquer sur les actifs environnementaux ? 

Spread the love

Les raisons de communiquer sur les actifs environnementaux, ont été données ce 25 octobre 2023, par le Professeur Jean-Claude Kakule au cours de l’atelier de renforcement des capacités en Journalisme environnemental organisée par l’université Bilingue du Congo, UBC en faveur de 30 professionnels de média dans la ville de Bukavu. 

Pour lui, il y a une urgence et pour que l’environnement soit proteger il faut l’implication des communicateurs, des journalistes, car la fin du monde, selon lui sera écologique.

« Les journalistes doivent communiquer sur ces questions pour provoquer une perception commune de l’environnement et de sa gestion ; pour susciter des réflexes de gestion et de conservation des actifs environnementaux et pour harmoniser des vues sur l’impératif « équilibre environnemental » dans la réalisation du développement durable, car la gestion intégrée des ressources naturelles dépend de la compréhension,  » dit-il.

Néanmoins, il existe des défis communicationnels, impasses et nouvelles pistes : « L’urgence environnementale en appelle à un journalisme plus spécialisé dans le sens où des problèmes gigantesques, difficilement imaginables sont provoqués par le silence sur l’environnement ; la communication environnementale est la seule fonction capable de créer des véritables humanités environnementales. Cette communication peut défaire les indifférences et les ignorances qui couvrent la question de l’environnement en vue d’instituer l’action en faveur de l’écologie, «  Ajoute-t-il.

Signalons que ces ateliers de formation de 4 jours s’inscrivent dans le cadre du projet de promotion de l’excellence dans l’enseignement du journalisme en Afrique, exécuté par l’université Bilingue du Congo avec l’appui financier de l’UNESCO au travers le Wits centre for journalism et l’école de journalisme et d’études médiatiques de l’université de Rhodes.

Divin Cirimwami. 

You cannot copy content of this page