juillet 18, 2024

FREEMEDIA

La Femme au cœur de l'actualité

RDC : « le processus de Luanda, le seul cadre de discussion pour la paix à l’Est,  » Thérèse Wagner

Spread the love

Lors d’un briefing de presse conjoint avec son collègue de la Communication, Patrick Muyaya, le 8 juillet 2024 à Kinshasa, la ministre des Affaires étrangères, Madame Thérèse Kayikwamba Wagner, a affirmé que le processus de Luanda constituait le cadre exclusif de discussion pour parvenir à la paix dans l’est de la République Démocratique du Congo.

Elle a souligné que cette diplomatie ciblerait en priorité les acteurs clés concernés par la situation dans l’est du Congo, notamment les pays de la région et les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies. « En tant que membre actif des Nations Unies, il est de notre devoir de discuter des problématiques affectant la RDC au sein du Conseil de sécurité », a déclaré la ministre.

Elle a également annoncé son soutien au président de la République dans les efforts diplomatiques et de plaidoyer, en se concentrant sur les organisations internationales et les États membres de ces organisations. Madame Thérèse Kayikwamba Wanger a insisté sur l’importance cruciale du processus de Luanda, le qualifiant de « processus essentiel qui pourrait nous aider à trouver une solution durable à la situation dans l’est du pays ».

« Malgré les spéculations et les fausses informations répandues sur les réseaux sociaux, je tiens à rassurer l’opinion publique que le processus de Luanda demeure le seul et unique cadre dans lequel nous chercherons une solution durable au conflit qui affecte la région Est », a conclu la ministre d’État.

Soulignant que la diplomatie est un moyen crucial pour résoudre les conflits, la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, s’engage activement dans la mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui promeut la participation des femmes à la consolidation de la paix.

Divin Cirimwami

About The Author

You cannot copy content of this page